MENU

Une semaine en Sicile

La Sicile est la plus belle et la plus grande île de la Méditerranée. Grâce à Syracuse elle était, au Vème siècle avant Jésus-Christ, la plus puissante des îles. De nos jours il reste des monuments et des sites, toujours présents, à visiter au cours d’une semaine.

Palerme : Sa mer incroyablement bleue, son port et ses principaux monuments

Sicile

De nombreux monuments sont à découvrir dans la capitale notamment la place Pretoria bordée d’églises et de palais avec en son centre une grande fontaine surnommée antérieurement « la fontaine de la honte ».

D’autres sites méritent le détour comme les églises de la Martorana, de San-Cataldo et de Saint-Jean-des-Ermites. Toutes sont de style arabo-normand, reconnaissables par leurs dômes de couleur rouge.

D’autres visites doivent retenir l’attention : la cathédrale, le palais des Normands (devenu le siège du Parlement) et sa chapelle Palatine aux mosaïques byzantines.

Ségeste : Son théâtre et son temple majestueusement serein

Ségeste se distingue par son temple dorique. Il est situé sur le mont Barbaro et date du Vème siècle avant Jésus Christ. Il est doté de 36 colonnes non cannelées.

Le théâtre a été construit entre le Vème et le IIIème siècle avant Jésus Christ, il est composé de 20 gradins creusés dans la montagne.

Sélinonte et ses temples « E » et « C »

Sélinonte fut fondée vers 650 avant Jésus Christ. Cette ancienne cité grecque compte une dizaine de temples. Entre les séismes, l’érosion du temps, les spoliations des hommes, les colonnes des temples furent redressées il y a seulement quelques dizaines d’années.

Agrigente appelée aussi La vallée des temples

Agrigente et son parc archéologique sont davantage connus sous le nom de « Vallée des Temples ». Des ruines majestueuses de temples grecs s’y élèvent, tels que ceux de Zeus, la Concorde, Hercule…

Syracuse : L’ancienne capitale de la Sicile

Syracuse est une agréable ville côtière fondée au VIIIe siècle avant Jésus Christ. Son centre historique est classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 2005.

De nombreux sites sont à découvrir comme la fontaine d’Aréthuse, la place du Dôme, l’amphithéâtre romain, le plus grand théâtre grec du monde « l’oreille de Denys » (une grotte creusée dans le calcaire et haute de 23 mètres), la cathédrale, mais aussi le Nécropole de Pantalica et ses 5 000 tombes taillées dans la roche.

L’Etna : Le volcan couvrant une superficie de 1 570 km²

L’Etna est le volcan le plus actif de l’Europe. Lorsque ce dernier n’est pas en éruption il est possible de monter jusqu’à 1 900 mètres où les traces récentes de coulées de lave sont visibles. Pour l’approcher encore de plus près, un accès jusqu’à 2 900 mètres peut se faire par un téléphérique.

Taormine sa côte et son théâtre Gréco-Romain

Taormine est une petite ville où la visite de son théâtre est recommandée. Il est très bien conservé et surtout son acoustique demeure exceptionnelle.

Chaque année des manifestions ont lieu avec des spectacles de prose, de concerts, de ballets et en avril le prix David de Donatello est remis aux meilleurs acteurs du cinéma italien.

Les Gorges de l’Alcantara au charme indescriptible

C’est une visite indispensable tant le charme du lieu est indescriptible. 13 kilomètres après Giardini, dans la localité de Larderia, c’est par un sentier assez raide que l’on descend aux Gorges. Des larves se dévoilent sous différentes formes : recroquevillées, recourbées, lisses…

Tyndaris et son sanctuaire à la Vierge Noire

Tyndaris est à environ 300 mètres d’altitude par rapport à la mer. Au sommet du col se dresse le sanctuaire à la Vierge Noire. Les siciliens lui vouent une dévotion particulière et la fête chaque année le 8 septembre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on TumblrBuffer this page

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *