MENU
mexico

5 jours pour visiter Mexico

Vous partez au Mexique et vous avez décidé de consacrer un peu de temps à la capitale ? Ça tombe bien car nous avons décidé de vous aider à construire votre itinéraire pour ne rien rater du meilleur de Mexico DF (Distrito Federal). Du Zocalo, en passant par Reforma, Chapultepec, Coyoacan et les environs avec Teotihuacan, Xochimilco et Tepoztlan, on vous dit tout. Bon séjour !

Jour 1 : Le centre historique de Mexico

C’est souvent par là que l’on commence la découverte du DF (Mexico), comme l’appellent les locaux. On commence par le Zocalo qui est un terme utilisé pour désigner la place principale d’une ville ou d’un quartier. Celui du centre historique, qui a pour nom original « Plaza de la constitucion », impressionne pour plusieurs raisons. Il y a tout d’abord l’immense drapeau qui y trône en plein milieu, mais il y a aussi la cathédrale, dont le début de la construction remonte à 1571. Et si vous êtes observateurs, vous remarquerez qu’elle penche sacrément ! Derrière celle-ci se trouve le templo mayor qui sont des ruines d’un des temples mis à terre par les conquistadores espagnols qui ont littéralement rasé la cité aztèque de Tenochtitlan, le nom pré-hispanique de Mexico. J’oubliais de le dire : La plupart des constructions du centre historique ont été réalisées avec les pierres des temples aztèques détruits ! Ne manquez pas non plus de visiter le palacio nacional (gratuit mais passeport ou carte d’identité obligatoire) qui est l’ancien palais présidentiel et qui abrite une fresque splendide de l’artiste Diego Rivera sur laquelle je vous mets au défi de retrouver sa femme, Frida Kahlo. Enfin, terminez votre découverte du centre historique en rejoignant le Palacio de bellas artes (palais des beaux-arts) qui surprend par son architecture art-déco art-nouveau. S’il vous reste un peu de temps, terminez par une petite ballade dans les jardins de l’Alameda tout proche !

Le Palacio de Bellas Artes

Le Palacio de Bellas Artes

Jour 2 : Museo de antropologia et Chapultepec

Le musée d’anthropologie est vraiment un passage obligatoire si l’on s’intéresse aux origines du Mexique. Ce musée dispose d’un grand nombre de salles dédiées aux différents peuples pré-hispaniques (Aztèques, mayas, Toltèques etc.) et permet de mieux comprendre le métissage actuel du peuple mexicain, partagé entre cultures pré et post hispaniques. Vous y verrez nombre de statues, reconstitutions de temples, tombes et scènes de vies… consacrez-y environs trois bonnes heures pour faire le tour. Si vous vous rendez au musée, il ne vous suffira que de quelques pas, en traversant reforma, pour vous rendre en face, au bois de chapultepec, qui est le poumon vert de la ville de Mexico. On y trouve beaucoup d’arbres bien sur, un plan d’eau mais aussi quelques stands d’artisanat et de produits locaux. Mais ce qui vaut vraiment la peine d’être vu c’est surtout le castillo (château) qui a été construit sous les ordres du vice-roi d’Espagne. S’il a été longtemps résidence des nobles espagnols, empereurs et présidents, le château est aujourd’hui un musée national retraçant l’histoire du pays.

Chapultepec

Chapultepec

Jour 3 : Coyoacan et Xochimilco

Coyoacan est un quartier du sud de Mexico DF qui ressemble davantage à une petite ville paisible plutôt qu’à une capitale. De style colonial avec ses petites maisons colorées, Coyoacan est surtout le berceau des artistes mexicains de renom, comme Diego Rivera et Frida Kahlo qui y ont notamment hébergé Trotski alors en exil politique. On peut d’ailleurs visiter leur maison ! Ne manquez pas le marché couvert où vous aurez le choix pour une délicieuse pause déjeuner. Dans l’après-midi, continuez plus au sud pour aller faire une pause détente à Xochimilco et ses superbes canaux qui remontent à l’époque de Tenochtitlan (Le Mexico pré-hispanique). On se fait balader à travers les canaux sur des embarcations aux couleurs vives (chacune possédant un nom unique et drôle) et l’on découvre alors un Mexico plus vert et plus sauvage, tel qu’il l’était avant la conquista.

frida kahlo

Frida Kahlo

Jour 4 : Teotihuacan

Si vous avez toujours rêvé de vous retrouver un jour au milieu des pyramides, alors Teotihuacan saura vous contenter puisque le site, classé patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, en abrite 2 : La pyramide de la lune et la pyramide du soleil. On commence la visite par l’avenue principale, « la calzada de los muertos », qui fait tout de même 3 kilomètres de long, au gré des divers temples et autres monuments. Attention, la montée aux pyramides est un exercice assez physique, alors prenez votre temps ! Enfin, n’oubliez pas chapeaux (ou achetez sur place) et crèmes solaires car ça tape très fort.

Teotihuacan

Teotihuacan

Jour 5 : Tepoztlan

A environs une heure de Mexico, dans l’Etat de Morelos, se trouve une jolie ville appelée Tepoztlan. On plonge ici dans le Mexique plus authentique et plus traditionnel, comme on peut se l’imaginer en Europe. Avec ses vieilles maison colorées et ses rues pavées. Mais l’intérêt du lieu réside aussi est surtout dans son temple qui est situé tout en haut de la montagne qu’il faut gravir… A pieds ! C’est donc une visite réservée aux sportifs ou du moins à ceux qui ne rechignent pas à l’effort physique. On traverse une importante végétation et des marches par centaines avant d’arriver au sommet. Là haut, on est vite accueillis par de drôles de petits animaux, les coatis, qui s’il semblent gentils peuvent vite se montrer un peu agressifs pour de la nourriture, attention donc à ne pas les nourrir ! Après cet accueil « chaleureux », vous profiterez d’une vue imprenable sur la vallée avant de découvrir les ruines (qui si elles ne sont pas les plus imposantes sont particulières du fait de leur situation).

Tepoztlan

Tepoztlan

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on TumblrBuffer this page

Articles relatifs

One Response to 5 jours pour visiter Mexico

  1. Le programme des jours 4 et 5 me tentent le plus! Mes genoux ont tendance à me lâcher quand je voyage… Ces activités sportives ne sont peut-être pas idéales dans ce cas mais ça me semble être le type d’activités « incontournables »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *