MENU

Passer une semaine en Corse

La Corse est un bouquet de surprises, un univers dépaysant et permet de se créer une boîte à souvenirs inépuisable pour plusieurs années voire pour toute une vie pour tous ceux qui en tombent amoureux.

Du billet d’avion ou de ferry aux différents itinéraires de randonnée, un voyage en Corse nécessite une véritable préparation.

Pour en apprécier tous les plaisirs, les criques secrètes, les parcours de randonnée dans des parcs naturels, les routes en lacets au creux des montagnes, il est important de préparer son voyage pour ne pas perdre de temps sur le terrain et profiter de chaque instant sur l’île de Beauté.

Le départ

Que l’arrivée se fasse en avion ou en ferry, il faut penser à prendre ses billets (très) en avance, la Corse est une destination de plus en plus prisée.

Sur place, la voiture (location possible dans les aéroports et villes importantes) est indispensable pour découvrir les différentes facettes de l’île.

En une semaine, il est conseillé d’opter uniquement pour une partie de l’île, Nord ou Sud. Pour optimiser les trajets et découvrir un maximum de paysages, la voiture sera votre meilleur allié.

Le premier jour

Pour la première journée, foncez vers une grande ville. Ajaccio, Bonifacio ou Bastia, chacune a son charme et vous permet de louer une voiture si besoin et de vous reposer à la terrasse d’un restaurant pour découvrir les spécialités locales bien méritées après un long voyage.

Les variétés de charcuterie corse (votre coeur chavirera pour le figatellu) se dégustent parfaitement avec le pulenda (pain à la châtaigne) avant de se régaler avec des canistrelli arrosés de liqueur à la myrte.

Jour +1 à jour +3

Au début des vacances, la forme est au rendez-vous et l’enthousiasme porte chacun des voyageurs, c’est le moment de découvrir les parcours de randonnée que propose l’île.

Pour les plus courageux, le fameux GR20 traverse la Corse du Nord au Sud du pays. En une semaine, si le corps suit il ne faut pas hésiter à découvrir une étape du mythique parcours: de Calenzana à Ortu di U Piobbu pour les nordistes, de Conca à I Paliri pour les sudistes.

Les moins sportifs peuvent accéder à de nombreuses promenades dans toute l’île. Pour être au plus proche de la culture et du patrimoine corse, les promenades qui passent près de bergeries comme à Vergio sont à ne pas manquer, avec les célèbres bergeries de Radule.

De nombreux belvédères sont facilement accessibles après quelques kilomètres de marche tels que celui de la croix des Autrichiens qui offre une vue imprenable sur la baie de Calvi et présente toutes les beautés de l’île aux randonneurs.

Jour +4 à jour +7

Après le sport, le réconfort. Si les randonnées permettent de se baigner en rivière, dans les piscines naturelles de montagne, il faut également prendre le temps de découvrir les grandes plages corses.

La plus connue est la plage de La Rondinara au sud-est de la Corse, en demie-lune, le sable blanc éclatant s’étend à perte de vue. Les criques ne sont pas à laisser de côté mais elles sont parfois difficilement accessibles.

Les criques, plus ou moins secrètes, sont à apprécier en fin de journée pour un dîner en amoureux ou entre amis. L’anse de Ficaghjola fait partie des criques ravissantes qui surprendra les amateurs de beaux paysages.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on TumblrBuffer this page

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *