MENU
lyon week end

Que faire à Lyon en un week-end ?

Lyon est une ville qui ne manque pas d’atouts pour séduire à peu près n’importe quel voyageur. Chargée d’Histoire, la « capitale des gaules » a depuis toujours été une place de haute importance, que ce soit sur le plan politique, culturel ou commercial. Au delà de ses monuments anciens, témoins d’un glorieux passé, Lyon ne cesse de se réinventer et de se dynamiser. Des places incontournables aux édifices remarquables, des activités culturelles aux bonnes tables, nous vous donnons tous les ingrédients d’un week-end réussi pour ne rien manquer de Lyon. Bon week-end Lyonnais !

Ballade de la place des terreaux à la place Bellecour

Quoi de mieux que de commencer son week-end Lyonnais en se plongeant au cœur de la vie locale. Rendez-vous donc sur la presqu’île, à la place des terreaux. Cette place remonte au XVIIème siècle et nous livre quelques chefs d’œuvres d’architecture, avec notamment l’hôtel de ville, le palais des beaux arts, et plus récemment l’opéra de Lyon. Oscillez ensuite entre les rues de la République et celle du Président Herriot au gré de vos envies pour rejoindre la place Bellecour qui fait partie des plus grandes de France. Vous y trouverez notamment l’office de tourisme « ONLY LYON » pour toutes vos questions.

Le vieux Lyon, les traboules et les bouchons

Lugdunum, comme l’appelaient les romains ! Sur la route entre Rome et Lutèce (Paris), Lyon est rapidement devenu une place de choix pour les échanges et le commerce. Si la plupart des édifices de l’époque ont disparu, c’est bien ici que prend naissance la ville de Lyon. Entre rues piétonnes et maisons typiques et colorées, on y trouve de nombreuses boutiques et ateliers d’artisans, entre autres cafés et restaurants. Parmi ceux-ci, les célèbres bouchons lyonnais, qui contenterons n’importe quel affamé en quête d’ambiance et de cuisine de terroir. Ne manquez pas de déambuler dans les traboules ! Certains de ces passages sont ouverts au public et renferment des cours intérieures splendides alors que d’autres auront une histoire atypique à vous raconter.

La colline de Fourvière

On y grimpe à pieds depuis la gare saint-paul ou par les jardins du Rosaire, c’est plutôt physique mais c’est à faire ! Pour les moins téméraires, rassurez-vous, vous pouvez également emprunter le funiculaire qui vous y emmène en quelques minutes. On y découvre la célèbre basilique Notre-Dame de Fourvière qui est le véritable emblème de la ville. Lors de votre visite, descendez les escaliers, une nouvelle surprise vous attend sous la basilique ! Mais si on grimpe à Fourvière c’est aussi pour pouvoir profiter du superbe panorama sur l’est lyonnais avec une vue dégagée jusqu’aux Alpes par beau temps. Enfin, ne repartez surtout pas sans avoir vu/visité le théâtre antique de Lyon avec ses 2000 ans d’Histoire.

Fourvière

Le quartier de la Croix Rousse

Situé sur la deuxième colline lyonnaise, la Croix-Rousse est historiquement un haut lieu de l’industrie de la soie de Lyon où vivaient les canuts. Ils travaillaient dans de hautes battisses avec de hauts plafonds et de hautes fenêtres leur permettant de bénéficier d’une bonne lumière pour travailler. On y distingue deux « quartiers », celui des pentes, au passé ouvrier, et celui du plateau, plus en hauteur, et qui fait penser à un village isolé du reste de la ville avec ses places, ses terrains de boules et ses petits marchés.

Le parc de la tête d’or

Véritable poumon vert de Lyon, c’est un réel plaisir que de se balader dans ses sentiers, que ce soit au bord de l’eau, sur un pédalo, ou à vélo. Au delà de son cadre, le parc dispose d’un zoo (gratuit), d’une roseraie et d’un superbe jardin botanique qui présente une variété de plantes de tous horizons !

Confluences : le renouveau de Lyon

C’est LE quartier en pleine mutation à Lyon. Autrefois lieu industriel, l’endroit est longtemps resté en friches. Mais aujourd’hui celles-ci laissent progressivement la place à des bureaux, de belles résidences, centres commerciaux mais aussi et surtout au tout récent musée des confluences ! Ce musée d’histoire naturelle et des sociétés est un passage obligé tellement il impressionne d’extérieur, avec ses dimensions et son architecture, comme d’intérieur avec ses collections (prévoir au moins 3 heures voire la demi-journée pour les amateurs).

Shopping à la Part-Dieu

Enfin, terminez votre week-end dans le quartier de la Part-Dieu. Vous y trouverez notamment un grand centre commercial et des bureaux, beaucoup de bureaux. Ce qui est sympa de voir c’est les grattes ciels qui commencent à y émerger et le projet de skyline lyonnaise qui commence à prendre forme. De quoi vous occuper quelques toutes petites heures avant peut-être de reprendre votre train à la gare…de la Part-Dieu !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on TumblrBuffer this page

Articles relatifs

2 Responses to Que faire à Lyon en un week-end ?

  1. Je pense que tout est dit dans ce billet.
    Ah… Douce ville de Lyon 🙂

  2. Cédric dit :

    Je conseille également la visite des 25 murs peints du quartier des Etats-Unis, les sites gallo-romains, la primatiale Saint Jean-Baptiste et enfin l’institut Lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *