MENU
copenhague

Découvrir Copenhague

Copenhague, capitale du Danemark, compte près de 600 000 habitants (1.2 millions en comptant l’entière agglomération), et représente un pays membre de l’Union Européenne. Le Danemark, avec plus de 5.6 millions d’habitants est l’un des 4 pays scandinaves avec l’Islande, la Suède et la Norvège (la Finlande n’étant pas un pays scandinave).

Le Danemark détient une place historique importante dans ce que nous connaissons aujourd’hui du développement et de la constitution de ces différents pays nordiques, puisqu’il est le « plus vieux royaume du monde », déjà présent durant la préhistoire.

Copenhague, fière représentante de ce pays Viking, se veut toujours à la pointe en matière d’économie et de société ainsi qu’un exemple en écologie, avec une simplicité et une humilité qui peuvent surprendre.

Copenhague, la Sereine

copenhague 2

Copenhague est un cocktail entre harmonie, culture et savoir-vivre.

« Harmonie«  parce que cette capitale, fondée sur 2 îles, est un équilibre extraordinaire entre vie citadine et respect de la nature ; l’une n’est jamais séparée de l’autre à Copenhague, offrant ainsi une union surprenante. Ce qui frappe l’œil est également ce mélange de couleurs lorsque l’on regarde les façades des bâtiments ; mélange proprement scandinave. Mais l’atmosphère unique de Copenhague donne du sens à ce mélange et crée véritablement un univers harmonieux.

« Culture« , entre tradition et modernisme, différents musées emprunts de l’histoire de la ville et du pays sont à découvrir, ainsi qu’une architecture contemporaine au fil des rues de la ville bordées de canaux vous menant de l’ancien port, Nyhavn, bordé de cafés, jusqu’à Christianshavn, surnommé la Petite Amsterdam.
Copenhague, ville ouverte, vous mènera sur Le Pont de l’Oresund (7.8 km de long, construit en l’an 2000) la reliant à Malmo, « la suédoise », en passant par une île artificielle de 4 km de longueur. C’est le plus long pont à haubans « routier et ferroviaire » du monde.
Et bien sûr, nous ne pouvons parler de culture sans parler de l’art culinaire danois et de ses spécialités telles que « la platte »(assiette froide proposant du hareng et des boulettes de viandes avec du fromage), « les frikadelles » (boulettes de viandes ou de poissons), ou encore Le risalamande (un dessert composé d’une sorte de riz au lait, d’amandes et de confiture de cerises) : une cuisine qui se découvre et s’apprivoise.

« Savoir-vivre«  car : Qui n’a jamais rêvé d’une grande ville sans embouteillage, où la considération et le respect d’autrui est « palpable », où tout peut se découvrir à pied ou bien à vélo ? Une population humble et emprunte de simplicité se rencontre au gré des rues qui n’en sont pas moins animées et des parcs verdoyants, au rythme d’une vie tranquille, où la politique d’une ville dite « libre » fait ses preuves depuis 40 ans, où le citoyen est placé au centre des décisions.
L’enfant est au cœur des choix socio-économiques, les transports et les accès sont pensés pour le confort et la perspective de visites agréables, toujours adaptés aux personnes à mobilité réduite.

Copenhague, côté « pratique »

copenhague 3

Budget

La monnaie du Danemark est la Couronne Danoise (Dk). Un euro représente environ 7.5 Dk.
La vie à Copenhague est assez chère et un voyage au cœur de cette capitale scandinave mérite un budget préparé.
Au niveau de l’hébergement, un hôtel bon marché se place à hauteur de 55 euros la nuitée ; le prix moyen étant de 90 euros par nuit.

Au niveau de la restauration, un repas bon marché revient à 20 euros ; le prix moyen étant de 30 euros pour un déjeuner ou un dîner.

Attention, il est à noter que pour tout achat, si le paiement est effectué par carte bancaire, le commerçant est légalement en droit de majorer l’addition pour amortir ses frais bancaires. Le paiement comptant est donc à privilégier.

Formalités

Pour tout ressortissant de l’UE, une carte d’identité ou un passeport en cours de validité suffisent pour entrer sur le territoire danois.

Côté « santé », aucune formalité n’est à remplir ; néanmoins, pour un séjour temporaire, il est possible de se procurer la carte européenne d’assurance en prenant contact avec son centre de Sécurité sociale qui la transmettra sous une quinzaine de jours.

Pour information, cette carte fonctionne dans tous les pays membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein, en Suisse et en Norvège.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on TumblrBuffer this page

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *