MENU
bruxelles

Découvrez Bruxelles d’une autre façon

La Belgique est une jeune nation dont l’histoire est intimement liée à celle de l’implantation de la Franc-maçonnerie dans le pays. D’abord réunie à la Hollande par le congrès de Vienne de 1815 pour constituer le royaume des Pays-Bas, la Belgique obtient son indépendance le 23 septembre 1830 suite à la Révolution de Bruxelles.

Bruxelles vue sous l’angle du chiffre 7

Le chiffre 7 qui revêt une symbolique importante dans la culture maçonnique est présent un peu partout à Bruxelles :

  • La ville est bâtie sur 7 collines : Coudenbergh, Sainte-Gudule, Blindenbergh (Mont des aveugles), Montagne de Sion, Warmoesbergh (Montagne aux herbes potagères), Zavelbergh (Montagne de sable), et Sint-Pietersbergh (Mont Saint-Pierre).
  • La Senne, rivière traversant Bruxelles prenait sa source à 7 lieues de la ville, se divisait en 7 branches, passait sous 7 grandes routes et sous 2 fois 7 ponts.
  • Dans son histoire, Bruxelles eut deux murs d’enceinte, chacun percé de 7 portes. Seule la porte de Hal subsiste aujourd’hui. Le second mur formait un pentagone et le vieux Bruxelles a conservé cette forme.
  • Il y avait à l’origine 7 grandes familles à Bruxelles, chacune propriétaire de l’une des 7 tours de l’enceinte de la ville et détenant l’une des 7 clés permettant d’ouvrir l’une des 7 portes de la ville.
  • Les 7 familles patriciennes : les sires du Leeuw ou du Lion ; du Weert ou de l’hôte ; de Hughe ; de Roelofs ou de Rodolphe ; du Coudenbergh ou du Froid Mont ; du Steenwegh ou de la Chaussée ; de Rodenbeeke ou du Ruisseau rouge.
  • Bruxelles est constituée de 7 paroisses, on y trouve 7 maisons pieuses, 7 hôtels Dieu, 7 places publiques et on peut y compter 3 fois 7 fontaines.
  • Il y a 7 rues qui mènent à la célèbre Grand-Place de Bruxelles.

Quelques lieux de Bruxelles à ne pas manquer

L’office du tourisme de Bruxelles propose des circuits « découverte de la Bruxelles secrète » avec l’explication des différents symboles maçonniques et ésotériques répartis un peu partout dans la vieille ville.

  • La Grand-Place de Bruxelles, point d’aboutissement de 7 rues, plusieurs fois détruite et reconstruite. Elle est entourée de bâtiments aux façades Renaissance ou de style baroque, mais avec de nombreux symboles laissés par les différentes sociétés secrètes au moment de leur construction.
  • La « Tour Noire », située près de la place Sainte-Catherine, construite en demi-lune au 13ème siècle et sauvée de la démolition il y a environ 150 ans.
  • Le Musée belge de la Franc-maçonnerie, fondé en 1985 est situé au 79 rue de Laeken et raconte l’histoire et les évolutions des différentes loges, de la fédération belge du Droit Humain au Grand Orient de Belgique.
  • La Cathédrale St-Michel pour y voir le tombeau d’un Franc-Maçon et découvrir la légende du lieu et le sens caché de ses vitraux colorés.
  • Découvrir dans le parc situé à côté de la place Royale les symboles maçonniques dissimulés par l’architecte Guimard au XVIIIe siècle lors de sa construction : l’équerre, le ciseau, le perpendiculaire, le compas, le niveau, la règle, le maillet, le marteau et la truelle.
  • Visiter les vestiges du palais de Charles Quint situés sous le palais Royal et en apprendre sur la vie de Godefroi de Bouillon, fondateur de l’ordre des Templiers et descendant de Charlemagne.

Bon weekend à Bruxelles 🙂

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on TumblrBuffer this page

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *